Journaliste sportif

Comment devenir journaliste sportif ?

Que ce soit sur le net, dans les journaux, à la radio ou à la télé, il est possible de suivre en temps réel les dernières nouvelles sportives. Pour donner vie à ces médias, avoir des journalistes sportifs dans le team reste primordial. Justement, si l’univers du sport vous passionne et que la profession de journaliste vous fait envie, découvrez comment devenir journaliste sportif.

Cela peut vous intéresser : Quels sont les médias à contacter pour votre prochain événement à la maison du handball ?

Un journaliste sportif

Un journaliste sportif exerce toutes les fonctions du métier en étant un spécialiste dans le domaine du sport. Il peut travailler dans la presse écrite, les agences de presse, sur internet, à la radio… Généraliste, il est capable de parler, d’écrire et de commenter toutes les disciplines sportives. Il peut également être amené à travailler en direct et à voyager régulièrement.

Quel que soit le milieu dans lequel il travaille ou sa spécialité, il sera toujours amené à faire des recherches, rédiger des articles ou des brèves, réaliser des interviews et des reportages, animer des émissions sportives, etc. Comme tout autre spécialiste, il doit informer au mieux son public en relatant sous différentes formes un news, un événement, etc.

A lire également : Comment Pangaea Sports peut vous aider avec vos besoins en matière de voyages d'affaires

Quelles qualités et compétences avoir ?

Amoureux du sport, un journaliste sportif se doit d’être passionné pour performer dans son métier. Il est primordial d’avoir une excellente culture générale et sportive, étant donné que cette profession exige une parfaite connaissance de l’actualité sportive et de tout ce qui tourne autour (l’histoire de chaque discipline, les noms et parcours des sportifs, etc.).

Pour assurer un professionnalisme imparable, il doit disposer d’un regard critique et savoir rester neutre. Il lui est également essentiel d’avoir de la rigueur afin de fournir des informations précises et claires. Bien évidemment, il se doit d’être réactif et apte à improviser si besoin.

Un journaliste sportif devra aussi faire preuve d’endurance et de curiosité. Il doit impérativement aimer relever des défis et posséder une bonne capacité rédactionnelle, de synthèse et d’analyse. Il doit également avoir une bonne diction, maîtriser deux ou plusieurs langues et les outils technologiques et se doter d’un bon sens du relationnel.

Par ailleurs, le métier de journaliste sportif demande une réelle disponibilité et une parfaite flexibilité dans le but de parvenir à couvrir chaque événement prévu dans le calendrier sportif.

Quelles formations suivre ?

Pour devenir journaliste sportif, il faut au moins avoir un baccalauréat. Sachez qu’actuellement, de nombreuses formations sont à votre disposition. On peut opter pour des écoles de journalisme, privées ou publiques. Notez qu’il est possible d’exercer le métier en ayant un diplôme (Licence, Master, etc.) en Information/Communication. La formation de base propose, généralement, un niveau bac+3. Toutefois, pour approfondir les compétences et les connaissances et se spécialiser, il faudra aller jusqu’au bac+4 ou bac+5.

On peut également se tourner vers une école spécialisée dans les professions du sport. Ce type de centre propose, généralement, des formations préparant au DUT Information-communication, au Bachelor Management sportif, au MBA Média du sport, au Master Journalisme (option journaliste sportif) ou encore au certificat d’aptitude au métier de journaliste sportif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *