Masseur sportif

Comment devenir masseur sportif ?

Les sportifs de haut niveau rencontrent souvent des problèmes de santé durant leurs carrières. Pour traiter les blessures ou d’autres pathologies, l’intervention d’un masseur sportif est incontournable. Vous êtes intéressé par ce métier peu connu ? Découvrez ici le parcours idéal à suivre pour devenir masseur sportif.

A découvrir également : Une vue d'ensemble du tout nouveau Giant Velo

Suivre une formation complète dans le domaine de la kinésithérapie

Malgré les croyances communes, tout le monde ne peut pas devenir masseur sportif du jour au lendemain. Ce métier, touchant le domaine médical, requiert plusieurs années d’apprentissage afin de maîtriser les bases de la kinésithérapie. En effet, le masseur sportif doit effectuer des gestes précis pour soulager les douleurs, ou encore rétablir les capacités fonctionnelles de chaque patient.

Dans le meme genre : Les métiers du sport les plus recherchés

Fatigue, courbature, douleur, lombalgie, tension musculaire, difficulté de récupération physique, entorse, etc. Ce sont les principaux soucis de santé rencontrés par les athlètes de haut niveau. Une bonne prise en charge est donc nécessaire pour un prompt rétablissement !

Si vous souhaitez devenir un masseur sportif certifié, il est nécessaire de retourner sur les bancs de l’école. La formation complète dure environ 5 ans. À la fin du cycle, vous pourrez obtenir un diplôme d’État en tant que masseur-kinésithérapeute. En France, c’est le prestigieux Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) qui forme les masseurs sportifs de demain. L’entrée dans cette école est particulièrement sélective. D’ailleurs, une quarantaine d’élèves seulement sont acceptés pour chaque année scolaire.

Si vous souhaitez intégrer l’IFMK, une bonne préparation est requise. Les études théoriques durent environ 4 ans. Par la suite, les masseurs sportifs juniors suivent un stage d’un an dans les différents établissements de santé, les clubs, etc. Bien sûr, il est toujours possible de suivre des formations accélérées dans les établissements privés. Cet apprentissage est sanctionné par la délivrance d’un diplôme d’université en kinésithérapie. Pour mieux orienter votre carrière, une spécialisation dans le domaine du massage sportif est recommandée.

Intégrer les cabinets privés, les établissements de santé et les clubs sportifs

Après l’obtention de son diplôme, le masseur sportif peut intégrer plusieurs établissements dédiés à la santé. Les possibilités sur le plan professionnel sont particulièrement vastes. Par exemple, vous pourrez ouvrir votre propre cabinet pour exercer en tant que masseur sportif indépendant. Certes, les dépenses liées à l’acquisition de matériel de pointe sont assez onéreuses. Néanmoins, l’essor du cabinet permet d’amortir rapidement les frais et de se verser un revenu intéressant. Le statut de « travailleur indépendant » est également synonyme de liberté et d’autonomie dans la gestion de l’activité.

Certains masseurs sportifs fraîchement diplômés décident de travailler au sein des cabinets, des centres de santé, des centres de fitness, ou encore des clubs de football, basket-ball, tennis, etc. Cette première expérience est particulièrement enrichissante pour mieux approfondir les techniques de base concernant les massages, la kinésithérapie, et même la nutrition dédiée aux sportifs.

Ces connaissances sont essentielles pour mieux aider les athlètes et les sportifs de haut niveau sur le plan physique. Au fil des années, un masseur sportif débutant peut grimper les échelons très rapidement. Les évolutions de carrière sont nombreuses : promotion, augmentation du salaire, octroi de nombreux avantages, expatriation à l’étranger, etc.

Bref, le métier de masseur sportif souffre d’un manque de reconnaissance. Néanmoins, ce domaine est particulièrement intéressant sur le plan humain et financier. Alors, n’hésitez pas à vous lancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *