Agent sportif

A la découverte de la profession « agent sportif »

Si les carrières orientées vers l’informatique, l’électronique et ses dérivés évoluent de plus en plus, celles sportives n’ont pas encore perdu leur attrait. En effet, devenir joueur professionnel, entrer dans le monde des maîtres en arts martiaux, devenir coach… c’est tout un monde qui s’offre à vous. Justement, parlons un peu de la profession d’agent sportif dans les lignes suivantes.

Dans le meme genre : Une vue d'ensemble du tout nouveau Giant Velo

Agent sportif : qu’est-ce que c’est ?

Dans la dénomination de ce métier, on remarque deux mots distincts : agent et sport. Il est donc assez évident qu’il s’agit d’une profession orientée vers le côté organisationnel du monde du sport (peu importe la discipline).

Lire également : Astuces et formations pour débuter en canoë

Pour résumer, un agent sportif s’occupe généralement de choses suivantes :

  • Négocier les contrats : il est le représentant de son client auprès des clubs et autres entités intéressés ;
  • Jouer le rôle d’intermédiaire entre son client et la presse ;
  • Conseiller son client (différent de coach) ;
  • Orienter son client.

D’ailleurs, selon l’énoncé du L. 222-6 du code du sport :  » tout individu qui exerce occasionnellement ou habituellement, contre une rémunération, une activité mettant en rapport les entités intéressées, dans le but de conclure un contrat relatif à la pratique rémunérée d’une activité sportive, doit détenir une licence d’agent sportif.  »

Comment devenir agent sportif ?

Un agent sportif ne peut exercer sa profession que s’il est titulaire d’une licence, étant donné que ce métier est réglementé. Ce permis est valable durant 3 ans et est renouvelable. Pour l’obtenir, il faut passer un examen, selon l’article R. 222-14.

Justement, voici les étapes comprenant des tests sur :

  • L’aptitude à exercer en termes de relationnel, de compétence en matière de fiscalité, de contrats et d’assurances, d’activités physiques et sportives ;
  • La connaissance des règlements (nationaux, internationaux, ligues, etc.).

Bien sûr, ce n’est pas tout le monde qui peut passer les examens. Vous êtes interdit de licence si :

  • Vous avez eu une condamnation pénale ;
  • Vous dirigez ou encadrez sportivement ou encore œuvrez dans une association, une fédération sportive, une société ayant comme principaux employés des sportifs.

Pour en savoir un peu plus sur les réglementations de cette profession, n’hésitez pas à consulter le code du sport, en particulier l’article L. 222.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *